le petit déjeuner de Jessica

Jessica traversa l’allée jusqu’au petit café. L’air frais du matin la fit frissonner et elle décida de s’installer à l’intérieur. Elle commanda un cappuccino et un beignet, puis ouvrit le quotidien posé sur la table devant elle. Elle parcourut quelques pages, sans vraiment se concentrer sur ce qu’elle lisait. Dehors, les premières feuilles mortes s’engouffraient dans le passage entre les deux immeubles, annonçant déjà l’arrivée de l’automne. Il était encore tôt ; il restait presque une heure avant le début des premières conférences. La journée s’annonçait radieuse et le soleil levant illuminait la matinée d’un doux reflet doré. Un homme en baskets et en survêtement rouge passa devant la vitrine du café en trottinant. L’espace d’un instant, Jessica eut une envie quasi irrésistible de lui emboîter le pas et d’aller, elle aussi, faire un jogging dans le parc, juste de l’autre côté de la rue. Aller respirer une grande bouffée d’air, sentir la caresse du vent et les rayons encore timides du soleil sur sa peau et se doper aux endorphines pour bien démarrer la journée. Puis l’instant passa. Le serveur se rendit en cuisine et Jessica se retrouva seule dans le café. Il n’y avait pas d’autres clients à cette heure matinale.

extrait de ‘Lumières’ / Lou Galino

WP_20160821_002 1

le donut et le cappuccino de Jessica, vus par Li.

Publicités